Force et Honneur

Force et Honneur


    Notre-Dame-des-Landes. Les zadistes ont jusqu’au printemps pour partir

    Partagez
    avatar
    Cédric39
    Admin

    Messages : 2299
    Points : 5461
    Date d'inscription : 13/11/2014
    Localisation : Nancy
    Affectation : CRS 39

    Notre-Dame-des-Landes. Les zadistes ont jusqu’au printemps pour partir

    Message par Cédric39 le Jeu 18 Jan - 10:28

    Première étape imposée par l’État : rendre à la circulation la route départementale qui traverse la Zad. Les opposants sont d’accord.

    Le Premier ministre a fixé un ultimatum aux occupants illégaux. La Zad de Notre-Dame-des-Landes devra être évacuée au 30 mars, date de la fin de la trêve hivernale. S’ils restent, comme c’est leur intention réaffirmée ce mercredi 17 janvier, ils seront expulsés par la force.

    Le Premier ministre affirme avec autorité qu’il mettra « fin à la zone de non-droit qui prospère depuis presque dix ans » . Mais Édouard Philippe n’est pas un va-t-en-guerre. Pas d’évacuation immédiate. Il connaît les risques. Mais il pose les règles du jeu.

    L’expulsion par la force n’est promise que si tous les occupants illégaux refusent de partir d’eux-mêmes avant le printemps. C’est l’ultimatum. Pourquoi le printemps ? Impossible d’intervenir avant. Même si la présence des zadistes est illégale, ils peuvent bénéficier de la trêve hivernale qui prend fin le 30 mars. Le déploiement, depuis mercredi 17 janvier 2018, de centaines de gendarmes et CRS aux abords de Notre-Dame-des-Landes n’est donc que préventif.

    « Refus de toute expulsion »

    Si l’État rêve de départs volontaires, il se met le doigt dans l’œil. Mercredi, les zadistes ont répété qu’ils ne bougeraient pas. Ils sont 150 à 200 à vivre dans la Zad, certains ont commencé des activités, notamment agricoles. Ils ont le soutien de l’ensemble du mouvement d’opposition qui a exprimé son « refus de toute expulsion ». Malgré des périodes de tensions internes, les opposants historiques leur sont redevables. Sans l’occupation du site, les travaux de NDDL auraient sans doute commencé. « Même pour des cabanes et des caravanes, il faudra des décisions de justice », rappelle Françoise Verchère, une leader des opposants.

    La route des chicanes sera libérée

    La libération de la départementale qui traverse la Zad, dite « route des chicanes », posera moins de soucis. C’est une autre condition posée par Édouard Philippe. « Les squats qui bordent cette route devront être évacués, les obstacles retirés, la circulation rétablie. À défaut, les forces de l’ordre y procéderont », prévient le Premier ministre.

    Les opposants avaient déjà, il y a quelques jours, proposé de rouvrir cette route fermée depuis 2013. Comme un geste de bonne volonté. Mercredi, le mouvement d’opposition, zadistes inclus, s’est engagé à rouvrir « lui-même » la route. Sans donner de délai. « Ça doit être très rapide. Dès lors que nous avons pris la décision de ne pas faire le projet, rien ne justifie cette atteinte scandaleuse à la liberté d’aller et de venir », exige Édouard Philippe. Les opposants veulent aussi aller vite. « Ce serait formidable dès ce week-end. Mais il reste à convaincre quelques récalcitrants », avoue Françoise Verchère.

    Que deviendra ensuite la Zad ?

    La déclaration d’utilité publique sera caduque le 8 février. NDDL sera alors définitivement enterré. L’État ne la prorogera pas, et « engagera une cession progressive du foncier », a annoncé Édouard Philippe. Les 1 200 ha, propriété de l’État, seront rendus à l’agriculture. « Les paysans expropriés pourront retrouver leurs terres. De nouveaux projets agricoles pourraient être accueillis à partir d’avril, dans un cadre légal », s’engage le Premier ministre. Les opposants réclament un « gel » de la redistribution des terres. Ils aimeraient prendre la main pour que « ce territoire reste un espace d’expérimentation sociale, environnementale et agricole ». Sur le modèle du Larzac. Hors de question, rétorque la chambre d’agriculture.

    Source: Ouest France (18/01/2018)

      La date/heure actuelle est Ven 16 Nov - 19:16